Warning: Use of undefined constant REQUEST_URI - assumed 'REQUEST_URI' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/9dd2fd0c2dc5f674c190cd70782a3f86/web/fse3rouen/wp-content/themes/innovation/functions.php on line 73
2011 - 2012 | III° Rouen Scout d'Europe
close

2011 – 2012

Les rapports 2011-2012 du Faucon

Récit du camp de Pâques 2012 du Faucon

par Baptiste, CP du Faucon

Notre camp de pâques débuta dès le matin pour pouvoir nous permettre de réaliser notre grande aventure cimes. Pour commencer, nous nous sommes installés dans notre coin en montant la tente, en protégeant les outils posés sur notre râtelier à l’aide d’une bâche et certains ont commencés à ramasser du bois pour le feu et à aller chercher de l’eau pour le repas du midi. Sitôt notre installation terminée nous avons tout de suite commencé la fabrication de l’autel. Après une explication des plans de notre CP nous pouvons enfin nous mettre au travail. Abel, Cédric et Mayeul ont abattu les arbres pour les perches de l’autel pendant que Cyprien et Baptiste commencèrent à installer les double-toits pour que l’adoration de la nuit du 2 mai au soir se fasse au sec. Le midi arrive et les scouts commencent à avoir faim après une matinée de froissartage sous un magnifique soleil. Abel, Cédric et Mayeul s’attaquent donc à la préparation du repas pendant que la HP continue de mettre en place le coin messe au sec. Après une bonne purée accompagnée d’escalopes de dinde nous nous remettons au travail. Pendant qu’Abel coupe les clayettes pour l’autel, les mi-bois, enfourchements et trous au vilebrequin occupent l’après-midi du reste de la patrouille. Au cours de la journée aucun problème ne survient et la construction de l’autel avance à merveille. Au fur et à mesure du travail que nous fournissons nous découvrons que le bois à une écorce qui s’enlève comme une peau de banane !! Cela nous facilite donc la tâche pour planer notre autel. Après le travail du bois terminé il ne reste plus que l’assemblage à faire et les trous dans le sol pour la croix et les pieds de l’autel. Mais il se fait tard et il faut préparer le diner. Après de bonnes pâtes bolognaise et chacun étant repus de ce bon repas nous rangeons le coin de patrouille. Après une petite visite du propriétaire nous faisons une prière pour clore cette belle journée ensoleillée sans incidents. Nous nous couchons donc fatigué de cette première journée de notre camp de pâques. Le lieu étant proche d’une ligne de chemin de fer nous avons eu la chance de nous faire réveiller à minuit par un changement de rails qui nécessitait une machine infernale faisant un bruit impressionnant ! Notre nuit fut donc perturbée pendant deux heures interminables…
Le lendemain matin de bonne heure et de bonne humeur après un chocolat chaud nous finissons l’assemblage et les trous de l’autel. Cyprien s’occupa des trous pendant que le reste de la patrouille s’occupa des finitions au niveau du planage des perches et de la perfection des mi-bois. Après une participation de tout le monde pour le montage nous admirons notre magnifique réalisation entièrement planée avec du froissartage sans aucune bavure. L’autel étant fini nous nous sommes mis à la préparation du repas pendant que la HP finit d’installer le coin messe au sec avec les doubles toits. Après un bon repas le CP part cacher les messages pour le grand jeu du matin du 3 mai. Pendant ce temps-là la patrouille s’attellent à la construction des bancs pour que les parents des scouts étant invités à l’adoration soient confortablement installés. Puis après la réalisation des bancs la patrouille s’occupa de construire des petits objets encore entièrement planés et en froissartage pour embellir le coin de l’adoration. Cédric et Mayeul s’occupèrent de construire un pupitre, Abel construisit un petit offertoire et Cyprien réaménagea la table des offrandes construite au dernier week-end. Quand le CP revint les petits objets étaient finis et l’installation finale de l’adoration commença. La patrouille mit en place une allée de bougies conduisant à l’autel, une vingtaine de bougies furent disposées sur et autour de l’autel et enfin des torches furent aussi plantées pour éclairer le saint sacrement.
L’installation finale du lieu d’adoration étant terminée nous nous mîmes à table. Le début de l’adoration commença à 20h00. Le prêtre disposa l’hostie et nous restons toute la patrouille ainsi qu’une famille pendant une heure en chantant le Seigneur et en lisant des textes de la Bible. Après cette heure terminée le relais pour l’adoration se mit en place. Vers 22h30 une averse impressionnante tombe !! Content de voir que nos installations ont parfaitement tenu le coup chacun continua de prier devant notre Seigneur Jésus Christ. A 23h00 le chef de troupe arriva et la HP adora une heure avec lui. Au fil des heures les familles se relayèrent et à 6h00 du matin la patrouille veilla une heure. Le prêtre arriva à 7h00 pour célébrer la messe. Après une belle messe et après nos remerciements au prêtre (que nous remercions encore de sa présence qui nous à permit de vivre un moment exceptionnel) nous prîmes notre petit déjeuner.
Le grand jeu commença et la patrouille déchiffra le message du départ qui leur disait que le druide Panoramix a été enlevé par un brigand et que si les valeureux Gaulois n’arrivaient pas à temps pour racheter le druide au brigand ce dernier serait exécuté sans pitié. Au fil de la marche les Gaulois trouvèrent un autre message, un autre azimut, des contournements d’obstacles et des pièces qui permettaient de racheter le druide. Mais malheureusement les valeureux guerriers arrivèrent trop tard et le brigand n’acceptait plus la rançon de 1000 pièces d’or. Les gaulois durent donc s’emparer du druide en approchant le brigand sans se faire voir. Sous une pluie torride et dans une végétation dense les scouts commencèrent donc le jeu d’approche. Après de nombreux efforts et des vêtements trempés les gaulois réussirent enfin à délivrer le druide. Le retour au camp fut rapide, nous prenons notre déjeuner puis nous désinstallons le coin ainsi que tous les doubles toits du coin messe. Après avoir dûment remercié le propriétaire nous reprenons la route vers chez nous content de nos exploits et de nos moments d’amitié partagés ensemble.